RDC : la startup solaire Nuru lève 40 millions de dollars de série B

La société d’énergie Nuru, basée en République démocratique du Congo (RDC), a levé 40 millions de dollars en fonds propres dans le cadre de son objectif de fournir de l’électricité 24 heures sur 24 à cinq millions de personnes dans le pays.

Fondée en 2015, Nuru, qui était auparavant connue sous le nom de Kivu Green Energy, déploie et exploite des réseaux métropolitains alimentés par des énergies renouvelables dans des zones urbaines stratégiques de la RDC. Elle a construit le premier mini-réseau du pays en 2017.

Les mini-réseaux solaires à grande échelle de la société sont conçus pour fournir une énergie fiable et renouvelable 24h/24 et 7j/7 aux communautés dans lesquelles ils sont installés. En 2020, il a ouvert une installation de 1,3 mégawatt dans la ville de Goma, ce qui en fait le plus grand mini-réseau d’Afrique subsaharienne sans connexion à un réseau national. 

Le tour de table de série B de 40 millions de dollars américains de Nuru a été mené par la Société financière internationale (IFC), la Global Energy Alliance for People and Planet (GEAPP), la Renewable Energy Performance Platform (REPP), Proparco, E3 Capital, Voltalia, la Fondation de la famille Schmidt , GAIA Impact Fund et la Joseph Family Foundation.

Alors que l’investissement en actions de la SFI comprend également le financement du programme de financement mixte Finlande-SFI pour le climat, la société espère clôturer un financement de projet supplémentaire de 28 millions de dollars d’ici la fin juillet.

Les fonds seront utilisés pour construire trois mini-réseaux dans certaines parties de l’est de la RDC – Goma, Kindu et Bunia. Avec une combinaison d’énergie solaire et de batteries, la capacité de production totale sera de 13,7 mégawatts. 

« Nous sommes ravis de nous associer à un groupe d’investisseurs aussi dynamiques qui souhaitent concrétiser notre vision d’élargir l’accès à l’énergie et de transformer cinq millions de vies en RDC. La clôture de la série B est une étape importante dans le parcours de Nuru, mais démontre également la viabilité du modèle de métro-réseau dans le secteur de l’énergie distribuée en Afrique », a déclaré le co-fondateur et PDG Jonathan Shaw.

Il faut noter qu’au mois d’avril dernier, Nuru avait levé 1,5 million de dollars américains auprès d’investisseurs dans le cadre d’un cycle de billets convertibles.

CONGO NUMERIQUE

Related posts

Leave a Comment