RDC : Guylain Badesi met sur le marché le carnet médical numérique « Health-Malamu »

Le jeune entrepreneur Congolais Guylain Badesi a mis en place ce jeudi 18 février 2021, un carnet médical numérique, “Health-Malamu” qui signifie bonne santé à tous.

En effet, il s’agit d’un Carnet médical numérique capable de stocker et protéger les données médicales dans un bracelet. Ce carnet médical numérique Health-malamu est composé de QR-codes portatifs sous une montre ou un bracelet.

Il est connecté sur l’application mobile qu’on peut facilement installer sur un smartphone. Un simple scan permet d’accéder aux dossiers médicaux et gérer ses rendez-vous avec les médecins. Ça permet également à ce dernier d’avoir en premier lieu toutes les informations sur son patient avant de lui prescrire des médicaments, car toutes les informations sanitaires sont stockées dans le carnet (passeport) santé Health-malamu.

A LIRE  Quels sont les meilleurs langages de programmation à apprendre en 2020 ?

 

Selon Guylain Badesi, l’objectif est de réduire le taux de mortalité en évitant certaines erreurs médicales aux peuples congolais. « Notre objectif est de sauver beaucoup plus de vies dans notre pays en évitant des erreurs médicales. Nous mettons à la disposition de chaque Congolais un passeport santé pour sauver sa vie. De la même manière qu’on se promène avec son téléphone, son passeport, porte-monnaie, que chaque Congolais se déplace avec ses données médicales pour en faire usage en cas de besoin » a-t-il indiqué.

A LIRE  RDC : quel contenu pour le Salon E-commerce & Fintech 2021 ?

health-malamu

Il par ailleurs exprimé les difficultés qui handicap son œuvre, « Nous recevons actuellement beaucoup de demandes et nous n’arrivons pas à satisfaire nos clients, parce que nous sommes limités par les moyens financiers pour acheter des matériels. Ce pourquoi nous sollicitions l’accompagnement du ministère de la santé de la RDC et des personnes de bonne volonté pour atteindre nos objectifs. Nous invitons les Hôpitaux Congolais à nous ouvrir leurs portes pour que nous apportions notre pierre à l’édifice ».

A LIRE  Collaborer, les développeurs congolais y arriveront !

CONGO NUMERIQUE

Related posts

Leave a Comment