Kinshasa Policy Hackathon : quand innovateurs et gouvernement travaillent main dans la main

Ce 7 Février 2020 à la Kinshasa Digital Academy dans le Campus Texaf-Digital s’est tenu le tout premier Policy Hackathon de la RDC. I4policy a réuni une soixantaine d’acteurs clés de l’écosystème entrepreneurial  afin de travailler sur les voies et moyens pour développer l’innovation et  l’entrepreneuriat.

Cet hackathon a vu la participation d’entrepreneurs, étudiants, startups, associations et partenaires du secteur privé, qui ensemble, ont travaillé pendant une journée à l’amélioration des politiques publiques dans une dynamique de co-création avec pour objectif le développement d’un Start-Up Act basé sur les 4 piliers stratégiques du Plan National Numérique.

L’approche a été interactive, participative et dynamique afin de faire participer tous les acteurs pour identifier les meilleures idées. Tous ont commencé par réfléchir aux défis auxquels sont confrontés les entrepreneurs lors des phases idéation, de start-up et de la croissance.

A LIRE  CoqDig : « Business intelligence » sera au cœur de la saison 4
Moussa Mbutho – Directeur de Cabinet du Conseiller spécial du Chef de l’Etat en charge du numérique

En présence de Madame Eva Show Ebion, membre du secrétariat de i4policy et  Aïda Ndiaye, public policy manager chez Facebook, le Directeur de Cabinet du Conseiller spécial du Chef de l’Etat en charge du numérique, Monsieur Moussa Mbutho, a présenté les objectifs stratégiques autour du plan National Numérique, ainsi que la vision du Ministère des PTNTIC et a répondu aux questions des participants pendant la séance de travail.

A LIRE  Noel K. Tshiani et Bonny Maya : « L'essor de l'écosystème numérique congolais contribuera à l'émergence d'une économie forte et prospère »

L’après-midi, chaque participant a présenté une solution aux défis évoqués précédemment. Ils ont ensuite travaillé sur la mise en œuvre de leurs idées en petits groupes.  La journée s’est terminée par une restitution des solutions et un appel à l’action afin que les membres de l’écosystème restent mobilisés pour les prochaines étapes du processus.

En l’espace d’une journée, les startups et hubs sont entrées dans les chaussures des décideurs politiques et ont écrit de manière collaborative des propositions de lois répondants à leurs besoins de croissances. Ces propositions seront soumis auprès du Directeur de Cabinet du Conseiller Spécial de Chef de l’Etat en charge du numérique afin de débuter un processus de plaidoyer auprès des institutions publiques, et d’aboutir à un Startup Act.

A LIRE  Africa Moves accueillera 5 startups congolaises du 17 au 21 juin à Tunis

Il faut noter que ce travail est mise en œuvre avec TEXAF-DIGITAL, KINSHASA DIGITAL, CINOLU, LUMUMBA LAB, INGENIOUS CITY, BIBI DIGI, BANTU HUB, KOBO-HUB, AVOCATS.CD, RAW GENERATION et l’Office de Promotion des petites et moyennes Entreprises Congolaises (OPEC).

Chadrack ITSIA / Congo Numérique

Related posts

2 Thoughts to “Kinshasa Policy Hackathon : quand innovateurs et gouvernement travaillent main dans la main”

  1. Elisha Lukoo

    super vraiment

Leave a Comment