Afrique : la startup ougandaise Emata lève 2,4 millions de dollars lors d’un tour de table

Emata, une startup ougandaise proposant des prêts aux agriculteurs de toute l’Afrique de l’Est, vient de lever 2,4 millions de dollars lors d’un tour de table, il s’agit d’un mélange de 1,6 million de dollars de dette et de 800 000 dollars de financement en fonds propres. La startup utilisera ces fonds pour financer ses offres en Ouganda et se développer en Tanzanie.

Basée en Ouganda, Emata est propose des prêts abordables aux agriculteurs afin qu’ils puissent transformer leurs fermes en entreprises. La startup travaille en partenariat avec des coopératives et des agrégateurs et utilise leurs données pour une notation de crédit alternative basée sur l’IA.

Les agriculteurs représentent 20 à 30 % des économies africaines mais ne reçoivent qu’une fraction des prêts. L’agriculture représente 23 % du PIB en Afrique subsaharienne, et ces contributions pourraient être plus importantes si les petits exploitants agricoles de la région en possédaient davantage. Le déficit de financement agricole sur le continent est estimé à 240 milliards de dollars et de nombreux agriculteurs dépendent de prêts bancaires coûteux. Emata comble ce déficit de financement en n’offrant aucun prêt garanti aux petits agriculteurs. En travaillant avec des coopératives et des organisations paysannes, Emata propose des prêts automatisés aux agriculteurs. Ces partenaires aident également Emata dans le recouvrement des prêts auprès des agriculteurs.

Ce tour de table réalisé par Emata a été soutenu par African Renaissance Partners, la Norrsken Accelerator Draper Richards Kaplan Foundation, avec la participation des investisseurs providentiels Marcus Boström et Zephyr Acorn.

CONGO NUMERIQUE

Related posts

Leave a Comment