Afrique : la RDC occupe la 40è position dans le classement des pays les plus disposés à s’engager dans l’e-commerce (CNUCED 2020)

La République Démocratique du Congo occupe la 40ème place dans le classement des pays africains les plus disposés à s’engager dans l’e-commerce. C’est ce que révèle la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED 2020).

Depuis quelques années, la vente en ligne se fraie du chemin en République Démocratique du Congo. Un secteur porteur et très concurrentiel, plusieurs startups e-commerces ont vu le jour et essaient d’offrir des services innovants tout en tenant compte des défis locaux.

La Maurice, l’Afrique du Sud, la Tunisie, l’Algérie et le Ghana sont considérés comme les 5 pays les plus préparés à soutenir les achats en ligne en Afrique. Ceci selon l’indice de commerce électronique B2C de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), qui mesure l’état de préparation de l’économie à faire des achats en ligne dans un pays en fonction de quatre catégories (utilisation d’Internet, sécurité, propriété de compte et fiabilité postale).

A LIRE  CoqDig, la communauté des développeurs congolais sera présente à Afric'up 2019 à Tunis
Infographie – Agence Ecofin

L’indice permet aux pays de déterminer leurs forces et leurs faiblesses relatives. En Afrique, les résultats en matière d’état de préparation au commerce électronique pâtissent en particulier du faible taux de pénétration d’Internet.

Le fait que la RDC obtient des notes relativement basses, compte tenu de son pourcentage d’acheteurs en ligne, peut s’expliquer principalement par le faible taux de pénétration d’Internet, la sécurité des transactions et le manque de confiance des potentiels acheteurs. L’e-commerce demeure encore un secteur non règlementé en RDC.

A LIRE  Afrique : plus de 3 millions d’emplois attendus d’ici 2025 grâce au secteur du e-commerce

Le pays doit promouvoir l’utilisation d’Internet pour faire croître le commerce électronique mais doit aussi faire en sorte que ses internautes se sentent suffisamment en confiance pour acheter en ligne.

Pour plusieurs acteurs du numérique, la RDC est dans la bonne voie et doit encore fournir des efforts. C’est ainsi que les initiatives locales réunissant les acteurs de l’e-commerce face aux régulateurs doivent être soutenues car elles favorisent l’échange et l’adoption des politiques pouvant contribuer à la réglementation de ce secteur et à l’amélioration de l’écosystème.

A LIRE  Afrique : 8 startups e-commerce sélectionnées pour un programme d’accélération de Facebook

Il sied de rappeler que 26% de la population africaine a accès à internet et que plus de 3 millions d’emplois sont attendus d’ici 2025 en Afrique grâce au secteur de l’e-commerce.

CONGO NUMERIQUE

Related posts

One Thought to “Afrique : la RDC occupe la 40è position dans le classement des pays les plus disposés à s’engager dans l’e-commerce (CNUCED 2020)”

  1. KAKULE MUTSUKUNDE PLAISIR

    Mercie pour cette opportunité

Leave a Comment