Africa Bees sélectionnée parmi le top 10 de l’African Drone Business Challenge 2020

Africa Bees est une start-up née en août 2018 lors de la conférence annuelle FOSS4G Open Source à Dar Es Salaam en Tanzanie par Kapay Yongololo de la RDC et Justin Saunders du Royaume-Uni, et vient d’être sélectionnée en tant que finaliste parmi les 148 candidatures au Business Challenge d’African Drone Forum (ADF).

Africa Bees est une start-up communautaire utilisant des drones à faibles coûts et des pilotes locaux afin de fournir une meilleure cartographie de projets de développement et humanitaires.

Le Forum africain des drones 2020 comprend un symposium, une expo, un concours de plans d’affaires et une série de compétitions de vol de drones automatisées conçues pour montrer comment les technologies émergentes peuvent améliorer la vie des personnes dans les communautés rurales difficiles à atteindre. Il s’agit d’une initiative multipartite soutenue par World Bank, le Ministère britannique du Développement International (DFID) / UK Aid, le Forum économique mondial, le World Food Programme, l’UNICEF, Danida et d’autres partenaires en collaboration avec le gouvernement du Rwanda. Le symposium et l’expo auront lieu à Kigali du 5 au 7 février 2020.

A LIRE  Spéciales vacances numériques à Kinshasa

Le Business Challenge a demandé aux entrepreneurs travaillant en Afrique d’envisager de nouveaux cas d’utilisation commerciale qui pourraient émerger résultant de cette nouvelle vague de technologies telles que les services de livraison de drones, la fabrication numérique et l’intelligence artificielle pour la navigation et l’analyse d’images.

Africa Bees a relevé le défi en reconnaissant et en résolvant de nombreux problèmes existants tels que les détails de l’imagerie satellite, le manque de cartes précises 2D et 3D, des données disparates et non standards, des pilotes de drones non équipés et des consultants externes coûteux. La startup propose une solution qui renforce la communauté géospatiale locale en fournissant la technologie et une plate-forme open source.

A LIRE  BIBI DIGI : entreprendre avec le digital

Après avoir été sélectionné en finale, Yongololo Kapay, directeur et fondateur, a déclaré : « Nous pensons que nous offrons non seulement une méthode éprouvée pour produire une meilleure cartographie à partir de drones, mais nous avons également commencé à autonomiser les pilotes africains localement. Notre opération évolutive profite également aux communautés et aux projets dans les secteurs humanitaires et commerciaux. L’une des missions d’ADF est d’explorer des solutions durables et évolutives à des problèmes importants liés à la mobilité et aux données et nous pensons que nous abordons cette question avec notre modèle commercial actuel. Nous avons hâte de présenter notre pitch à Kigali en février 2020. »

Il faut noter qu’une grande partie de l’Afrique n’est toujours pas cartographiée, souvent dépassée ou tout simplement pas suffisamment détaillée. Grâce à l’utilisation de nouvelles technologies de drones, il est désormais possible de réaliser rapidement et efficacement une cartographie détaillée et précise en 2D et en 3D. Cela crée une opportunité aux pilotes locaux de capturer des données et d’effectuer l’analyse en utilisant la technologie disponible à des coûts considérablement inférieurs.

A LIRE  Kinshasa Policy Hackathon : quand innovateurs et gouvernement travaillent main dans la main

Africa Bees a réalisé des projets dans plusieurs pays africains tels que la RDC, le Malawi, l’Ouganda, la Sierra Leone et eSwatini, dans des secteurs allant des infrastructures aux sites agricoles ou miniers.

La plateforme open source d’Africa Bees et la communauté des utilisateurs sont accessibles à tous sur http://www.africabees.com.

Related posts

Leave a Comment