La RDC va enfin se doter de son tout premier plan national du numérique

La présidence de la République à travers le cabinet du conseiller spécial du chef de l’Etat en charge du numérique, s’engage  à doter la République Démocratique du Congo d’un plan national du numérique.

Le conseiller spécial du chef de l’Etat, Dominique Migisha vient d’annoncer officiellement la tenue d’un atelier portant sur l’élaboration du plan national du numérique en République démocratique du Congo. L’information à été livrée au cours d’un point de presse tenu ce vendredi 02 août au cabinet du conseiller spécial du chef de l’Etat en charge du numérique.

Cet atelier de validation du plan national du numérique se tiendra du 3 au 5 septembre 2019 et aura pour but de combler l’énorme déficit en matière du numérique que connaît la RDC qui est caractérisé par des disparités criantes entre les villes et les campagnes, entre les grandes villes et les moyennes ou petites, à la base de graves déséquilibres entre les différentes couches de la population.

A LIRE  BIBI DIGI : entreprendre avec le digital

Face à ce déficit, “l’élaboration d’une stratégie du numérique c’est imposée comme un choix existentiel afin d’impulser de manière définitive la croissance et le développement tant attendus par nos populations,” indique Dominique Mugisha.

Plusieurs objectifs seront atteints par ce plan national du numérique qui couvre jusqu’à l’horizon 2025 selon la vision du chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi. Il y a notamment la modernisation de l’administration publique et la mutualisation des ressources et les infrastructures pour la réalisation des gains significatifs, permettre l’interaction entre les citoyens et les entreprises; faire du numérique un vecteur de développement économique et humain, etc.

A LIRE  Spécial deuxième webinar du Salon e-Commerce et Fintech avec TINDA

Pour former l’ossature du plan national du numérique, quatre piliers stratégiques ont été identifiés. Il s’agit entre autres:

  • les infrastructures,
  • la production et l’hébergement du contenu,
  • les usages applicatifs,
  • la gouvernance et la régulation.

Une équipe du cadre de concertation sera dépêchée dans les provinces pour entre en contact avec les équipes locales pour des propositions liées aux réalités de chaque province.

Lire la suite sur POLITICO.CD

Related posts

Leave a Comment