La RDC s’engage à se doter de son tout premier plan national du numérique

Le numérique représente un véritable accélérateur du développement socio-économique de la RDC. Les nouvelles technologies peuvent en effet permettre au pays de s’affranchir du processus de développement traditionnel pour sauter des étapes et accélérer sa croissance économique, mais aussi de gérer ses ressources plus efficacement et d’étendre l’accès aux services essentiels même aux populations les plus vulnérables.

Ce Lundi 12 août 2019, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçu, des mains de son Conseiller Spécial en charge du Numérique, Monsieur Dominique Migisha, le draft 0 du Plan National du Numérique.

@Presse Présidentielle

Ce document sera discuté pour validation lors de l’Atelier prévu au Pullman Grand Hôtel Kinshasa du 03 au 05 septembre.  La remise de ce draft 0 constitue la première étape de la mise en œuvre de l’Atelier de validation.

L’Atelier connaîtra la participation de près de 250 délégués issus de milieux divers : secteur du Numérique, entreprises publiques et privées, milieux universitaires et de la recherche. On s’attend également à la participation des géants du monde du Numérique à l’instar de Facebook, mais aussi des Partenaires Techniques et Financiers.

Le Plan National du Numérique affiche plusieurs objectifs :

  • Moderniser l’administration et mutualiser les ressources et les infrastructures pour permettre de réaliser des gains significatifs en termes d’efficacité et d’efficience à travers une plateforme numérique ;
  • Permettre aux citoyens et aux entreprises d’interagir en ligne avec l’Administration Publique et les partenaires ; 
  • Offrir aux usagers des services de meilleure qualité en leur permettant de réduire les coûts et les délais et en leur garantissant un maximum de transparence ;
  • Faire du Numérique un vecteur du développement économique et humain, une source de productivité et de valeur ajoutée pour les autres secteurs économiques et pour l’Administration publique ;
  • Positionner la RDC comme un hub technologique sous-régional ;
  • Réduire sensiblement la corruption et l’évasion fiscale.
  • Quatre piliers forment l’ossature du Plan National du Numérique :
  • Les infrastructures,
  • La production et l’hébergement du contenu, 
  • Les usages applicatifs,
  • La gouvernance et la régulation

La validation de ce projet du plan national du numérique se fera du 03 au 05 septembre à l’occasion d’un atelier national au Pullman Grand Hôtel Kinshasa .

Related posts

Leave a Comment