RDC : la jeune Josephine Ndeze nommée ambassadrice du Next Einstein Forum

Joséphine Ndeze est la nouvelle ambassadrice du Next Einstein Forum (NEF) pour la RDC. Lauréate de Miss Geek 2019, Joséphine est une étudiante en Informatique de Gestion à Goma, en RDC. Elle ambitionne de devenir une ingénieure de premier plan en intelligence artificielle.

Elle est apparue comme la gagnante de Miss Geek Africa 2019 grâce à son application SOS MAMAS, destinée à réduire le taux de mortalité maternelle dans les zones rurales de la République Démocratique du Congo.

Joséphine vise à être un modèle pour les jeunes filles africaines intéressées par la science et la technologie et à apporter sa jeune énergie à la promotion de la science en RDC.

Congo Numérique : vous venez d’être sélectionnée comme la nouvelle ambassadrice du Next Einstein Forum pour la RDC, comment s’est déroulé cette sélection ?

Joséphine : J’avais postulé en ligne sur base de mon CV, une vidéo dans laquelle j’expliquais pourquoi je voulais
devenir ambassadrice du NEF, mais également ce que je prévoie faire en tant que NEF Ambassadrice.

Peu de temps après j’ai reçu un mail disant que j’étais présélectionnée et que je devais passer une
interview sur Skype; plus tard après l’interview j’ai été notifiée par mail que j’avais été sélectionnée en
tant que NEF Ambassadrice.

A LIRE  Seedstars World revient à Kinshasa pour une 3ème édition

C’est quoi le Next Einstein Forum ? Et quel est son apport à la RDC en particulier et à l’Afrique en général ?

Next Einstein forum (NEF) est une conférence non-gouvernementale organisée en Afrique depuis 2013 par l’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS), et dont la première édition en date s’est tenue en mars 2016 à Dakar, et la seconde en mars 2018 au Rwanda.

Cette plateforme continentale vise à renforcer l’enseignement et la recherche scientifique à travers le continent, à mettre en valeur les meilleurs jeunes scientifiques d’Afrique et à soutenir un développement mené par la science.

Vous êtes encore étudiante, en quoi va consister précisément votre travail d’ambassadrice NEF ?

En tant qu’ambassadrice NEF pour la République Démocratique du Congo, ma responsabilité est de :

  • Représenter mon pays lors des événements du NEF;
  • Participer à des interviews, à des groupes de travail et à la présentation de recherches, aux travaux du
    NEF et à la rédaction d’articles sur la science, les sciences sociales et la technologie, à d’autres
    événements ;
  • Rédiger des contenus originaux et des contenus à multiples publications pour le NEF, y compris, mais
    sans s’y limiter des articles de blog, des actualités sur la science dans sa communauté locale, des profils
    de scientifiques au sein de ma communauté et participer à d’autres activités visant à promouvoir le NEF ;
  • Promouvoir activement le NEF auprès mes suiveurs/followers sur les  médias sociaux et suggérer
    régulièrement des idées à l’équipe du NEF sur les façons de maintenir la communauté des internautes
    informée et intéressée du/par le NEF ;
  • Faire des présentations aux étudiants, au public, à des classes spéciales et lors d’évènements sur le NEF
    et la science en Afrique.
  • Rédiger, réviser des textes, publier des mises à jour, des actualités et des articles liés à la science en Afrique et au NEF, et discuter avec des lauréates du NEF et la communauté scientifique en général.
A LIRE  CarteInnov RDC, une cartographie collaborative et ouverte des acteurs de l’innovation

Quels sont les challenges auxquels vous faites face en tant qu’ingénieure et développeuse des solutions informatiques et comment arrivez-vous à les surmonter ?

Tout d’abord je ne suis pas encore ingénieure, je suis encore en ma première année de licence. Les challenges y’en a beaucoup, mais comme la plupart des développeurs les diront, les plus grands challenges se sont les bugs; et l’unique façon de les surmonter est d’apprendre et apprendre davantage.

A LIRE  MaishaPay, le grand vainqueur de "Kinshasa FinTech Tour 2019"

Un conseil aux jeunes filles africaines qui s’intéressent aux sciences et à la technologie ?

Un monde sans science c’est l’esclavage. Si les jeunes filles veulent ne pas être esclave, elles devraient s’intéresser à la science. La RDC, l’Afrique a besoin de notre contribution en tant que femme pour l’avancement de la science et de la technologie. Je les encourage et je les invite à continuer pour le bien de la société.

Quels sont vos projets pour le futur ?

Je voudrais profiter de mon rôle d’ambassadrice pour désenclaver la technologie dans mon pays la RDC, qui est beaucoup plus concentrée dans la capitale. Je voudrais également voir ma startup UPTODATE DEVELOPERS évoluer et devenir d’une envergure internationale. Je n’oublie pas bien-sûr mon application  sos-mamas qui d’ici janvier 2020 sera disponible sur playstore pour une version Beta. Pour ce qui est de mes études, je les poursuis très bien et avec courage.

Related posts